Le Réseau social X légalise le contenu porn


Cependant, il prend une position ferme contre les contenus qui encouragent l’exploitation sexuelle, les abus envers les mineurs et les comportements indécents.

Twitter autorise désormais la publication de contenus érotiques et pornographiques

Depuis sa création, la plateforme X (anciennement Twitter) était déjà connue pour regorger de contenus à caractère érotique et pornographique. Cependant, le lundi 3 juin, le réseau social a officiellement annoncé qu’il autorisait la publication de ces contenus. Selon le réseau, les utilisateurs devraient pouvoir créer, diffuser et visionner des contenus sexuels tant qu’ils sont produits et distribués de manière consensuelle.

Malgré cette ouverture, X s’engage à empêcher que ces contenus soient visibles par des enfants ou par des utilisateurs adultes qui ne souhaitent pas y être exposés. Il affirme également interdire les contenus promouvant l’exploitation sexuelle, les atteintes aux mineurs et les comportements obscènes.
Auparavant, le réseau social n’avait jamais formellement interdit les vidéos ou photos érotiques ou pornographiques sur son site, mais ne les avait pas non plus officiellement autorisées. En 2019, X avait annoncé l’interdiction des images incluant une conduite sexuelle violente à partir du 1er janvier 2020.

Désormais, les photos ou vidéos mettant en scène la nudité d’adultes ou des actes sexuels de nature pornographique ou pouvant susciter l’excitation sexuelle sont clairement autorisés sur la plateforme. Ce règlement s’applique également aux contenus générés par intelligence artificielle, à l’animation et au hentai, un genre japonais de manga et dessins animés hypersexualisés.